Louisiane Rebuffet - chalet la Colombière

Louisiane Rebuffet - chalet la Colombière

Quel est votre parcours ?

Mes grands-parents et mes arrière-grands-parents étaient originaires de Saint-Agnès. La famille de Freddy, quant à elle, avait une ferme sur la commune. Nous nous sommes rencontrés sur le bord de la route. Nous sommes tombés amoureux, nous nous sommes fréquentés deux ans, puis nous nous sommes mariés, nous avons eu trois enfants et nous avons construit notre chalet. Journaliste et écrivain*, j’emmenais souvent mon mari dans des chambres d’hôtes. Cela nous plaisait bien.

Quand et comment avez-vous donc décidé de transformer votre chalet en chambres d’hôtes ?

10 ou 15 ans après que nos enfants aient quitté la maison. Cela m’a permis de ramener mon mari au foyer qui, une fois à la retraite, ne regardait que la montagne et y allait trop souvent à mon goût. Nous avons remis le nez dans notre chalet qui commençait à tomber en décrépitude. Comme j’aime beaucoup la décoration, j’avais des idées pour dix chambres au moins ! Nous nous sommes contentés de cinq, comme le veut la législation. J’ai décliné le thème montagnard dans chacune d’elles. Maintenant c’est tout mignon.

Quelle expérience proposez-vous à vos clients sur la plateforme evasion.ishere.fr ?

Notre chalet est un cocon. Nous faisons notre pain, nos confitures, nos yaourts… pour les petits déjeuners. En juillet et août, nous proposons une table d’hôtes près de la piscine avec une vue exceptionnelle sur Belledonne, le Vercors et la Chartreuse. Par ailleurs, nous avons une piscine chauffée, à partir de mi-mai, ainsi qu’un jacuzzi dans un petit cabanon.

Quelle est la spécificité de votre offre pour 4 personnes et 3 nuits ?

Elle s’adresse notamment (mais pas seulement) aux familles, car j’aime avoir des enfants dans la maison même s’ils sont parfois turbulents. Notre chambre Les cimes est particulièrement adaptée, puisqu’elle possède un lit double, un lit superposé et une terrasse privative de 10 m2 avec un salon de jardin. Il est également possible de se garer juste à côté, ce qui permet d’être assez indépendant du reste de la maison.

Quels avantages trouvez-vous à l’accompagnement proposé par Isère Attractivé ?

Il y en a plusieurs. D’abord, nous avons suivi deux jours de stage à Allevard. C’était très intéressant : d’une part, en termes d’apprentissage (jeux de rôle et autres exercices) ; d’autre part, en termes de remontée d’informations. Par exemple, nous nous sommes rendu compte que tous les hôtes étaient confrontés à la même question dès l’arrivée des clients : « Avez-vous la wifi ? ».

Ensuite, nous avons une bonne fréquentation sur le site evasion.ishere.fr. En juillet et août de l’année dernière, elle était même plus importante que sur booking.com. Cela fait très plaisir. D’autant plus qu'Isère Attractivité a pu coordonner le calendrier de réservation avec Booking. Cela nous simplifie la vie.

Vous seriez donc prescriptrice de la plateforme…

Oui, nous sommes vraiment contents. C’est une très belle initiative. D’ailleurs, notre fils, qui a des gîtes juste en dessous de chez nous, vient lui aussi d'adhérer à la plateforme.


L'expérience de Louisiane et Freddy : Prendre son temps au chalet La Colombière.

* "La maison des champs" édité par S. Brault de Bournonville et "Les friandises du désespoir" aux éditions Alzieu.