Plaine et Collines

Francine et Jean Ménétrier

Quelle est l’histoire des chambres d’hôtes Plaine et Collines ?

Nous avions ce projet en tête depuis un moment, car c’est un hébergement que nous pratiquions depuis longtemps à l'occasion de nos vacances et nous aimions le contact avec les gens, les bons conseils, les anecdotes… En ouvrant nos propres chambres d’hôtes, nous avions envie de rencontrer du monde et d’être au cœur de la vie d’un territoire. Quand nous sommes arrivés dans la région en 2002, nous nous y sommes sentis bien. Au bout de trois ans, nous avons commencé à chercher un bâtiment ancien, avec du caractère, mais laissant de la place à notre imaginaire. Nous avons débuté la rénovation en 2006 pour finalement ouvrir en 2009 avec trois chambres spacieuses.

Quel est l’esprit de la maison ?

Nous prônons la convivialité, le contact, la chaleur, mais aussi la simplicité. Il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes : du bon pain, de la confiture maison et de belles discussions suffisent. Les gens nous renvoient d’ailleurs qu’ils se sentent comme chez eux et, nous, nous avons un peu l’impression de recevoir des amis. Grâce aux chambres d’hôtes, nous avons fait des rencontres improbables du monde entier. C’est d’une richesse incroyable.

Sur le site evasion.ishere.fr vous proposez un « voyage aux Antilles ». Pouvez-vous présenter cette offre originale ?

Outre notre caractère accueillant, ce qui nous caractérise, c’est la cuisine créole. Quand nous avons construit l’offre avec Isère Attractivité, nous avons choisi de mettre l’accent sur cette spécificité… qui n’est pas celle de tous les hôtes. Nous proposons à nos clients un apéritif autour d’un planteur maison, d’un ti-punch ou d’un cocktail, et de quelques courgettes arrangées avec du curry, du curcuma, etc. Suit un repas assez copieux avec, pour commencer, des acras guadeloupéens servis avec des concombres du jardin, de la vinaigrette antillaise et un ramequin de piment pour assaisonner. Nous servons ensuite le traditionnel colombo, à base de joue de porc et d’une véritable pâte pâte massalé. Enfin, en dessert, nous proposons des bananes flambées, que nous flambons avec du rhum blanc de Guadeloupe devant les gens. La soirée se termine en général autour de vieux rhum.

Que retenez-vous de l’accompagnement d’Isère Attractivité ?

Nous sommes ravis. Nous avons apprécié les deux jours de formation – très concrète – qui nous ont permis de construire cette offre qui nous ressemble et nous différencie. Ensuite, nous avons été accompagnés pour préciser les choses et aboutir au produit définitif, fidèle à notre esprit. Nous avons notamment bénéficié d’un reportage photo, qui a permis de mettre en valeur nos chambres d’hôtes sur le site evasion.ishere.fr. Enfin, grâce à Isère Attractivité, nous avons eu la visite de journalistes de City Crunch Lyon. Leur article sur le web nous a amené des clients… Nous n’aurions jamais pensé à les solliciter de nous-même.


L'expérience à Plaine et Collines : Voyager aux Antilles au plein coeur du Dauphiné