damien-fossa-rencontres-attractivite-isere-2020

Damien Fossa

Directeur de 2 centres de vacances et d'un ensemble de gîtes situés dans le Trièves-Vercors sur la commune de Saint-Andéol et Roissard depuis janvier 2000, Damien Fossa a également été Président de l'Association des Centres de Vacances pour Enfant en Vercors (ACEV) pendant plusieurs années.

Auparavant, il a exercé plusieurs fonctions dans le domaine du tourisme social (CE d’EDF puis Maison pour Tous Saint-Laurent Grenoble).
À Saint-Andéol, les plans de modernisation des équipements ainsi que le travail lié à l'accueil au sein du centre de vacances permettent de stabiliser son fonctionnement et de pérenniser l'emploi permanent.
Gérer un établissement rentable, indépendant financièrement et outil de développement local social et économique est pour Damien une véritable source de fierté.
Co-fondateur de l'Association Isère Drôme Destination Juniors, il en a été le Président jusqu'en 2018.

 

LES VERTUS DES CENTRES DE VACANCES

Le séjour collectif pour les jeunes permet avant tout de les faire sortir de leur cadre habituel, de se reconnecter avec la nature avec d’autres modes de vies.
Ils rencontrent des jeunes issus d’horizons différents pour vivre de bons moments de partages et d’émotions. Le point commun à tous ces séjours est l’intensité de ce qu’ils vont découvrir pendant cette période. Cela construit une jeunesse et de futurs citoyens.

Un des secrets du séjour collectif est de prendre le temps avec sincérité et bienveillance ; cela s'accorde parfaitement avec la nature et tout particulièrement la montagne qui offre des activités simples et saines nécessitant peu de matériel.
La rencontre d’un agriculteur ou d’un producteur de fromages qui vivent de leur environnement proche sont aussi les exemples d’une belle émotion.

Sur un plan économique, les centres contribuent au développement de l’économie locale. Par exemple à Saint-Andéol, la création d’un centre de vacances et d’un village de gîtes a redonné du souffle à la commune.
Elle a permis de développer une activité économique annuelle pour tous les acteurs locaux grâce aux différentes typologies de groupes accueillis toute l’année. Peu à peu des familles s’installent et 7 personnes sont employées en CDI par le centre.
À l’école, pour la classe unique comptant 20 élèves, 30 % de leurs parents travaillent directement ou indirectement pour le tourisme social.

 

ÉCOUTER SON INTERVENTION COMPLÈTE

 

<< Retour à la première page