remi-oudghiri-rencontres-attractivite-isere-2020

Rémy Oudghiri

Directeur Général de Sociovision, cellule prospective du groupe IFOP et sociologue, Rémy Oudghiri analyse les tendances de fond en France et dans le monde.
Il apporte un regard prospectif sur l'évolution de la société et les mutations des modes de vie et de consommation.

Rémy Oudghiri est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Déconnectez-vous ! (2013), Petit éloge de la fuite hors du monde (2014), Ces adultes qui ne grandiront jamais. Petite sociologie des grands enfants (2017) et Habiter l'aube ou apprendre à vivre dans la splendeur (2019). Chroniqueur au Huffington Post, il intervient régulièrement dans l'émission sur les modes de vie Grand Bien vous fasse sur France Inter.

 

SANTÉ ET BIEN-ÊTRE, UNE TENDANCE DE FOND POUR LES TERRITOIRES

De nombreux indicateurs montrent que la santé est une tendance de fond, au cœur de nos préoccupations : le Programme National Nutrition Santé créé en 2001 qui a mis la problématique santé au cœur de son projet dans les années à venir, l’essor d’un nouveau rapport au travail intégrant la notion de bien-être, le vieillissement de la population,… A toutes ces raisons, s’ajoute la crise sanitaire COVID-19 qui a scellé l’alliance entre un bénéfice individuel, la santé, et un bénéfice collectif, l’écologie.

Les français « acteurs de leur bien-être », est  le phénomène le plus marquant de ces dernières années. Manger mieux, faire de l’exercice, avoir un mode de vie plus sain, s’informer…Ces comportements progressent et traduisent une montée en expertise en matière de bien-être et de santé. Les besoins de déconnexion, de ralentir, sont en plein essor, notamment dans les grandes villes et auprès des actifs de 35-49 ans. La notion de sur-tourisme se développe : se déconnecter c’est aller dans des endroits où il n’y a pas trop de touristes. Dans cette dimension de santé et bien-être, l’envie de nature est prépondérante. Bien sûr, la bonne santé devient instagramable ;  elle devient même l’illustration d’un statut social

Pour un territoire, nous pouvons distinguer 4 positionnements autour du bien-être, leviers en terme touristique :

  • le curatif : choisir une destination  où l’on peut se soigner et récupérer.
  • la reconnexion : retrouver des sensations perdues, se connecter à la nature et se déconnecter du numérique.
  • le développement personnel : se reconnecter à ses émotions
  • le plaisir/l’hédonisme : se faire du bien, prendre soin de soi et des autres.

En partant de ce constat, en Isère, les propositions peuvent être les suivantes :

  • le wellness : se faire du bien en se faisant plaisir, développer son capital santé à travers des activités sportives, des soins bien-être, améliorer la qualité de son alimentation,
  • la reconnexion au territoire : retrouver de l’authenticité, de la sensorialité, vivre des particularités du territoire, vivre local,
  • le désir d’évasion : vivre des expériences inédites, d’échapper à la routine...
  • le tourisme responsable : être en contact avec le tissu local, acheter en circuits courts, utiliser des solutions alternatives de mobilité.
     

ÉCOUTER SON INTERVENTION COMPLÈTE

 

<< Retour à la première page